Réveiller la mémoire du quartier Brancion/Perichaux

image par defaut

LA CRISE DES LOYERS. FEDERATION NATIONALE ET INTERNATIONALE DES LOCATAIRES

LA CRISE DES LOYERS. FEDERATION NATIONALE ET INTERNATIONALE DES LOCATAIRES vue au travers des cartes postales

Georges Cochon, Président de la Fédération des locataires, en discussion avec des agents de police. 
M. Cochon discutant avec les Agents, au cours d’une de ses expéditions coutumières.

 

Charrettes pleines de meubles arrivant devant l’entrée de la Préfecture de Police, emmenées par la Fédération des locataires dont le Président est Georges Cochon.
La Fédération emménage sans cesse, partout et en tout lieu. Ici, c’est à la Préfecture même, sous l’oeil étonné des Agents.

         

Arrestation de Georges Cochon (Président de la Fédération des locataires), celui-ci dans la rue est encadré par des agents, ceux-ci sont pris à partie par une mère de famille suivie d’enfants. M. Cochon est populaire. Une de ses nombreuses arrestations soulève ici l’indignation véhémente d’une mère de famille !

 

Une foule impressionnante assiste à l’emménagement de la Fédération des Locataires à son nouveau siège social. Présence de charrettes remplies de meubles au milieu de la foule. Au milieu d’une affluence compacte, la Fédération emménage à son siège social actuel : 78, Rue Mademoiselle.

         

L’avocat conseil de la Fédération des locataires prononçant un discours. Présence de Georges Cochon (Président de la Fédération), derrière lui à gauche sur la photo.
M. Columeau, avocat de la Fédération, prononçant un Discours.

 

Système de ravitaillement de Georges Cochon (Président de la Fédération des locataires), assiégé par chez lui par la police.
Des membres de la Fédération ravitaillent leur Président assiègé chez lui, 62, Rue de Dantzig. Arrivée des provisions.

         

Vue des fenêtres de l’appartement de Georges Cochon (Président de la Fédération des locataires), avec une banderole attachée au balcon : " Sous la 3ème REPUBLIQUE La Loi est VIOLÉE par la POLICE ".
Aspect des Fenêtres de M. Cochon, 62, rue de Dantzig, au cours du Siège fameux qu’il y soutint.

 

M. Gandillot (célèbre auteur de vaudevilles), entouré d’autres personnes, attendant l’arrivée des principaux membres de la Fédération des locataires (dont son Président G. Cochon) invités à un vin d’honneur.
Dans le Jardin de M. Gandillot, Rue de Rome. L’illustre vaudevilliste attend les principaux membres de la Fédération, invités chez lui à un vin d’honneur !

         

Groupe de personnes entourant Georges Cochon, devant l’abri de fortune construit dans son jardin pour héberger les familles nombreuses. Pancarte de la Fédération des Locataires fixée sur le toit
Devant l’abri provisoire élevé dans son propre Jardin, M. Cochon donne une interview.

 

M. Cochon entouré de familles nombreuses, dans une allée du Ministère de l’intérieur.
M. Cochon ne fait nullement fi, pour ses protégés, des édifices gouvernementaux. Le voici à la tête de plusieurs familles nombreuses, envahissant le Ministère de l’Intérieur.

         

CP, vue de l’Abri symbolique construit par Georges Cochon (président du syndicat des locataires) dans le jardin des Tuileries pour faire pression sur les autorités.
Abri provisoire construit par M. Cochon dans le jardin des Tuileries. On remarquera l’ironie de l’inscription : " Maison avec Jardin ".
Banderole : MAISON avec JARDIN, Offerte PAR L’UNION SYNDICALE DES LOCATAIRES ET LE SYNDICAT DU BÂTIMENT à Une FAMILLE de 10 Personnes (sans logis)
CHASSÉE par les PROPRIETAIRE PARISIENS ABANDONNEE Par L’ASSISTANCE PUBLIQUE

 

CP portrait de Georges Cochon président de la Fédération des Locataires.
M. Georges Cochon, Président de la Fédération.

         

CP, groupe de personnes avec charrettes de meubles, dans la rue, accompagnant les famille expulsées. A noter la présence d’une caméra de cinéma.
Trois Familles expulsées viennent emménager dans un abri provisoire construit, rue Olivier-de-Serres, par la Fédération. (Au premier plan, l’opérateur d’une maison de Cinéma "tourne " la scène").

 

CP, Bénévoles construisant un abri pour les familles expulsées, dans le jardin du Président de la Fédération des locataires : Georges Cochon.
Membres de la Fédération construisant, en hâte, un abri provisoire dans le propre Jardin de leur Président.